• Retrouvez nous sur Twitter

VALON & PONTIER Avocats à Marseille

Si vous avez des commentaires...

L'indemnisation du préjudice moral de l'enfant simplement conçu.

Publié le 09/02/2018

Un intérimaire décède lors d’un accident du travail, la faute inexcusable de l’employeur étant retenue.

La veuve de la victime et ses enfants ont sollicité l’indemnisation de leurs préjudices nés du décès.

Au jour de l’accident, l’un des enfants était conçu mais n’était pas né.

L’enfant simplement conçu peut-il demander l’indemnisation de son préjudice moral issu d’un accident survenu antérieurement à sa naissance ?

L’assureur soutenait notamment  qu'il n'existait pas de lien de causalité entre le décès accidentel d'une personne et le préjudice prétendument subi par son fils né après son décès.

Dans un arrêt du 14 décembre 2017, la Cour de cassation estime que « dès  sa naissance, l'enfant peut demander réparation du préjudice résultant du décès accidentel de son père survenu alors qu'il était conçu ; qu'ayant estimé que Zachary X... souffrait de l'absence définitive de son père décédé dans l'accident du 9 septembre 2008, la Cour d'appel a caractérisé l'existence d'un préjudice moral ainsi que le lien de causalité entre le décès accidentel de Abdallah X... et ce préjudice  »

L’absence d’un père que l’on n’a pas connu est une souffrance représentant un préjudice moral et il existe un lien de causalité entre le décès accidentel de la victime et ce préjudice.

 

  • Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

* champs obligatoires

* champs obligatoires

« Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné au traitement de votre demande. Le destinataire des données est l’éditeur du site. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à l’éditeur du site. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. »