• Retrouvez nous sur Twitter

VALON & PONTIER Avocats à Marseille

Si vous avez des commentaires...

Et si l'infidélité devenait honorable ?

Publié le 04/01/2016

Cela fait longtemps que la jurisprudence n’estime plus que l’adultère est, en soi, une cause de divorce ; tout est question de circonstances de l’espèce.

Et voilà que dans un arrêt du 17 décembre 2015  la Cour de cassation estime que l’évolution des mœurs comme celle des considérations morales ne permettent plus de considérer que l’imputation d’une infidélité conjugale serait à une seule de nature à porter atteinte à l’honneur ou à la considération et que de ce fait cette imputation ne peut être considérée comme une diffamation.

En fait,  il s’agissait de l’imputation à un homme politique prénommé Patrick d’une liaison avec la douce ex compagne du président François Hollande.

Le lecteur se dira peut-être que justement… mais non.

Qu’il n’en tire pas pour autant la conclusion trop facile que l’adultère, c’est bien.

  • Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

* champs obligatoires

* champs obligatoires

« Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné au traitement de votre demande. Le destinataire des données est l’éditeur du site. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à l’éditeur du site. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. »