• Retrouvez nous sur Twitter

VALON & PONTIER Avocats à Marseille

Si vous avez des commentaires...

En matière de divorce, n'avouez jamais !

Publié le 14/11/2013

 

 

 

L'écrit rédigé par le mari, dans lequel il reconnait les griefs de l'épouse, constitue un aveu.

 

Ainsi le pauvre malheureux qui adresse une télécopie à son épouse reconnaissant une appétence pour l'alcool et les difficultés que l'absence de traitement a pu causer dans la vie conjugale se verra opposer cet écrit comme aveu de la faute

 

La Cour de cassaton le dit dans un arrêt du 10 juillet 2013.

 

Attention à ce que vous écrivez, surtout par courriel ; ça sera retenu contre vous !

  • Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

* champs obligatoires

* champs obligatoires

« Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné au traitement de votre demande. Le destinataire des données est l’éditeur du site. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à l’éditeur du site. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. »